Combiner intelligemment fil et radio

Transmission de signaux chez soi – critères de choix

Pour les propriétaires, un système radio est une bonne alternative lorsqu’il s’agit de transmettre de petits volumes de données. Le câble a pourtant des avantages significatifs pour de nombreuses applications.

La journée de travail est enfin terminée – on enclenche la musique et la lumière au salon. De nos jours, appuyer sur deux touches permet de régler un scénario d’éclairage approprié. Ce type de fonctionnalités transite toujours plus souvent par la télécommande – par système radio. En réalité, les coûts générés par la pose de câbles de données ne sont guère justifiés lorsqu’il s’agit seulement de transmettre des ordres brefs. Le signal «allumer la lumière» ne nécessite en effet que quelques bits et ne dure qu‘un millième de seconde au maximum, et ce seulement deux à trois fois par jour.

Portée de 300 mètres

Pour beaucoup de propriétaires, les travaux et coûts liés à la pose de câbles de données sont une raison pour opter pour un système radio. Par ce biais, la technique en usage depuis des années pour ouvrir le garage ou utiliser le babyphone fait son entrée dans le salon. Des fréquences de 434 ou 868 mégahertz sont généralement utilisées pour ces liaisons radio. Leur portée à l’extérieur est de 300 mètres, ce qui est aussi suffisant pour actionner les stores pare-soleil depuis un grand jardin. Mais les parois et plafonds forment des obstacles, si bien qu’à l’intérieur de la maison, les signaux ne sont transmis avec certitude que sur la moitié de la distance.

Ne pas oublier les batteries

Un grand nombre de composants reliés par radio, comme les capteurs, ne sont pas branchés au réseau 230 volts, mais fonctionnent avec des piles. Le moteur pour les stores, en revanche, utilise le réseau électrique; son interrupteur n’a donc pas forcément besoin d’une batterie. Même si la durée d’utilisation des batteries s’est prolongée au cours des dernières années, le remplacement de la batterie demeure un sujet controversé.

Avantages du fil

La transmission de signaux par fil comporte toutefois également bon nombre d’avantages, en particulier si des câbles à haute performance sont utilisés. Dans ce cas, un blindage (gaine métallique) protège les signaux des interférences. Mais si la gaine métallique est sous tension, elle devient dangereuse. C’est pourquoi il est interdit de poser des câbles 230 volts et des lignes de communication dans le même tuyau d’installation. Ce risque n’existe pas avec les réseaux de fibre optique, puisque les fibres optiques (dans le jargon «Plastic Optical Fibre POF») ne conduisent pas l’électricité. Elles émettent des impulsions lumineuses sans diffuser de signaux électriques parasites.

Technique Powerline très appréciée

La transmission de signaux par le réseau 230 volts, telle qu’elle est utilisée par exemple par la technique Powerline, est moins adaptée aux ménages privés. Des perturbations ne sont en effet pas à exclure, en particulier en cas d’utilisation d’un même canal par plusieurs personnes à la fois. Malgré tout, un grand nombre de personnes «ne jurent» que par cette technique, notamment parce que les lignes électriques existent déjà et que seules quelques installations supplémentaires sont nécessaires. Cette technique rappelle le signal circulaire utilisé dans certains endroits par les compagnies d’électricité pour commander le chauffe-eau électrique. En fin de matinée, lorsque de nombreuses personnes cuisinent, le signal circulaire déconnecte le chauffe-eau du réseau.

Solutions combinées

Lorsque des liaisons filaires existent dans un logement privé, il s’agit le plus souvent de liaisons Ethernet, c’est-à-dire de câbles en cuivre, avec ou sans blindage. Si internet arrive dans des bâtiments plus anciens via le réseau public de fibre optique, on a souvent des solutions combinées. Dans ce cas, les données sont transportées par des câbles en cuivre depuis le raccordement de la maison où se trouve généralement le routeur jusqu’aux prises multimédia dans les chambres. Dans les chambres, elles sont généralement distribuées par liaison radio, par exemple pour la commande de l’éclairage, des stores ou de l’électronique de divertissement. De telles combinaisons offrent, outre une bonne sécurité d’exploitation, une certaine flexibilité pour d’éventuelles adaptations ou extensions.

Protection contre les accès en ligne non autorisés

Bien que les risques sur Internet augmentent, beaucoup d’utilisateurs demeurent insouciants

En savoir plus

Recevez les actualités et astuces dans votre boîte e-mail grâce à notre Newsletter.

Inscrivez-vous maintenant.

Trouvez un conseil personnalisé près de chez vous.

ou

Nous utilisons des cookies pour simplifier votre navigation sur notre site. En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ainsi que les dispositions de l'Association suisse d'achats électro aae société coopérative en matière de protection des données. Pour en savoir plus sur la protection des données et sur les cookies, nous vous invitons à consulter notre politique de confidentialité.

Accepter